Enseignement

Partagez vos plans de cours sur le site de la SHC

Published on 8 jui 2019

Bienvenue à la saison de conception de plans de cours !  

Danielle Kinsey

Lorsqu'il s'agit de créer un nouveau cours, soyons francs sur la façon dont on procède : nous allons en ligne pour voir ce que les autres font.  Et beaucoup de gens généreux ont affiché leurs plans de cours en ligne - sur leurs propres pages Web, leurs comptes Twitter, des sites de partage. Quelques étudiants ont même affiché mon plan de cours sur des sites Web de partage à but lucratif dont nous ne sommes pas censés connaître l’existence. Qui dit que les étudiants en histoire d'aujourd'hui ne sont pas des entrepreneurs ? 

J'aimerais profiter de l'occasion pour rappeler à tous que le site Web de la Société historique du Canada permet de consulter et de partager des plans de cours : la Banque de plans de cours nouvellement reconstituée de la SHC. On peut faire une recherche par titre de cours, mot-clé et auteur ! N'hésitez pas à naviguer dans la base de données mais aussi à afficher vos propres plans de cours ! Inspirez-vous, inspirez d’autres.

J'aimerais aussi profiter de l'occasion pour répondre à quelques questions sur la banque de plans de cours.

Q1) Est-ce seulement pour les cours d'histoire du Canada ? 

Non, c'est pour n'importe quel cours, de premier cycle ou d'études supérieures, sur n'importe quelle région, n'importe quelle période et n'importe quel sujet ayant une certaine composante historique.  Vous pouvez afficher les cours que vous donnez, vraiment.

Q2) Mon plan de cours est dans une seule des langues officielles.  Puis-je l'afficher quand même ?

Oui.

Q3) Je suis préoccupé par la propriété intellectuelle et le fait que d'autres personnes adoptent mes idées ou le contenu de mon plan de cours comme s'ils étaient les leurs. Comment puis-je me protéger ?

Nous partageons vos préoccupations. Supposons que vous avez composé 100% de votre plan de cours et qu'à aucun moment vous ne vous êtes inspiré du plan d'un autre. Et pour l'instant, évitons aussi les débats sur le concept de la « propriété intellectuelle » et les raisons du libre accès. Ces débats font rage dans le monde universitaire à bien des égards, comme en témoignent les panels qui ont récemment eu lieu au sujet des « ressources éducatives libres » lors de la réunion annuelle de la SHC à Vancouver.

Peut-être que la façon de régler ce problème est de se concentrer sur les citations. Robert Talbot (pour citer ma source), lors d'une réunion du Conseil d’administration de la SHC, a suggéré que nous pouvons nous protéger les uns les autres en prenant l'habitude de citer nos sources lorsque nous élaborons un plan de cours. Nous pourrions utiliser le document comme une occasion de mettre en pratique ce que nous prêchons en attribuant le travail des autres et en créant un format de citation approprié. En plus de la modélisation, les étudiants prendraient peut-être aussi le plan de cours plus au sérieux en montrant comment un plan spécifique fait partie d'une conversation sur l'histoire, l'enseignement et l'apprentissage, qui va au-delà d’un instructeur en particulier.

Q4) Qu’arrivera-t-il si je partage mon plan de cours et qu'on se moque de mon manque d’imagination ?

Je ne veux pas minimiser cette peur car elle semble être suffisamment partagée. Est-ce que les méthodes d’enseignement innovatrices signifient automatiquement une pédagogie efficace ? Je ne le crois pas, mais c'est un débat plus large. Les plans de cours sont des documents primaires.  Ils sont témoins d'un moment dans le temps, ils sont aussi incomplets et sont tout autant le résultat d’une conjecture historique que n'importe quelle autre source primaire qui soit. Il y a un écart entre le plan de cours et ce qui se passe en classe tout comme il existe un écart entre le cours que je voulais vraiment donner et le plan de cours que j'ai suivi pendant ce semestre. Je n'enseigne pas depuis très longtemps (un peu plus d'une décennie), mais j’ai compris il y a bien longtemps que ce qui fonctionnait bien il y a dix ans pourrait ne pas fonctionner maintenant. Les cours se transforment, les instructeurs apprennent et les sujets que les étudiants abordent, de même que le type de soutien dont ils ont besoin, peuvent changer radicalement d’une année à l’autre. 

Partager un plan de cours en ligne ne veut pas dire : « C'est ainsi que tout le monde devrait enseigner », mais plutôt : « C’était mon plan de match initial.  Communiquez avec moi pour en savoir plus sur ce qui s'est vraiment passé ! » En citant nos sources, nous pourrions aussi mieux comprendre comment les cours et les plans de cours doivent être interprétés dans leur contexte. 

PS - si vous aimeriez partager l'expérience que vous avez eue avec un cours que vous avez enseigné d'une façon et que vous enseignez maintenant d'une façon radicalement différente, vous pourriez écrire un article sur cette transformation et comment elle s’est produite ! J'aimerais bien lire ce genre de texte.

Vous avez d'autres questions ou préoccupations ? N'hésitez pas à communiquer avec nous et nous tenterons d'y répondre. Vous pouvez me joindre à Danielle.Kinsey@carleton.ca

Les plans de cours, vos dons à l’œuvre !*

*Adapté de la campagne emblématique de la Société canadienne du sang.

Visitez notre Banque de plans de cours pour y faire circuler cette source d'inspiration !

 

Commentaires

se connecter to add a comment

Related Articles

La pensée historique – c’est quoi ? 2e partie

La pensée historique – c’est quoi ? 2e partie

Lindsay Gibson La pensée historique est très semblable à la pensée critique. C'est un terme que presque tous ceux qui enseignent l'histoire ont entendu, vu ou utilisé,...

La pensée historique – c’est quoi ?

La pensée historique – c’est quoi ?

Lindsay Gibson La pensée historique est très semblable à la pensée critique. C'est un terme que presque tous ceux qui enseignent l'histoire ont entendu, vu ou utilisé,...

Dernières nouvelles sur Twitter

#cdnhist #twitterstorians #HistoryMatters OFFRE D'EMPLOI University of Toronto - campus Scarborough Pensée et hist… https://t.co/uMbq0qULvb

Voir tous les tweets

Communiquez avec nous

Société historique du Canada
130, rue Albert, pièce 1912
Ottawa, ON, K1P 5G4