Interventions publiques

CHA Vertical Logo

Récemment, des préoccupations ont été soulevées au sujet de la reconnaissance des chercheurs et des érudits autochtones et racialisés au sein de la Société historique du Canada en général et dans ses prix et bourses en particulier.  En tant que présidente de la SHC, je suis reconnaissante de cette intervention et des conversations importantes et nécessaires qu'elle a suscitées. Comme bien d'autres disciplines et institutions, la profession d'historien au Canada a hérité d’une coutume et de pratiques de longue date qui ont cumulativement centré et privilégié certains chercheurs et modes de recherche historique tout en excluant et en marginalisant d'autres.  Au cours des dernières décennies, la SHC s'est efforcée, avec plus ou moins de succès, d'assurer la représentation de femmes, de francophones et des différentes régions dans notre profession et notre organisation.  Nous avons été moins constants, moins directs et encore moins efficaces dans la façon dont les universitaires autochtones et racialisés ont été représentés - ou, trop souvent, mal accueillis, sous-représentés ou moins bien reconnus. 

Il y a environ 25 jurys pour les prix de la SHC et ceux de ses comités associés. Ils fonctionnent indépendamment du conseil d’administration et de l'exécutif de la SHC, et il y a de bonnes raisons pour cela. Dans le but de faire avancer les choses, le Conseil d’administration de la SHC modifiera le mandat des jurys de prix afin d'y inclure des dispositions demandant aux comités de tenir compte d'une définition précise de l'équité qui tient compte de l'origine autochtone, de la race, du sexe, de la langue et de la région à sa réunion de juin 2019. Par la suite, nous amorcerons l’élaboration d’un certain nombre de projets visant à promouvoir le travail de chercheurs autochtones et racialisés au sein de l'organisation et de la profession, y compris le financement d’étudiants autochtones et racialisés aux cycles supérieurs.
 

Il n'y a pas de solutions faciles à la façon dont l'histoire en tant que profession au Canada, et la SHC en tant qu'organisation, ont été façonnées par le racisme et le colonialisme, tout en y contribuant elles-mêmes. Mais nous devons prendre ces questions au sérieux et faire le travail nécessaire pour y répondre de façon constante et significative. Tout en demandant la décolonisation de l'American Historical Review, le rédacteur en chef Alex Lichtenstein a commenté qu'il est facile de « passer au peigne fin les anciens numéros » et d'illustrer « l'épouvantable manque de diversité » et des quelques exceptions.  Il est plus difficile et plus important d'accueillir la « transformation tant attendue » de la profession historique, ce qui « promet d'être bénéfique pour la connaissance historique et la recherche fondée sur des compétences sérieuses ».[1] Nous savons que ce travail sera partiel et incertain, entravé par les circonstances qui le rendent nécessaire et partiel en premier lieu. Nous savons également que le travail de fond et de transformation est déjà en cours, tout comme quiconque a eu le plaisir de lire « Historical Perspectives » dans la Canadian Historical Review  en2017, qui offrait des textes d'historiens autochtones, ou le remarquable site Web ShekonNeechie : An Indigenous History Site, ou encore la création de la Black Canadian Studies Association en 2009.[2] Nous nous engageons à trouver de nouvelles façons d'aider à bâtir une profession et une organisation plus justes et plus diversifiées.

[1]A.C.L., “Decolonizing the AHR,”American Historical Review, 123:1 (February 2018) xiv-xvii.
[2]  https://shekonneechie.ca/, accessed 14 May 2019; “Historical Perspectives: New Approaches to Indigenous History,” Canadian Historical Review, with essays by Brenda Macdougall, Lianne C. Leddy, Mary Jane Logan McCallum, and John Borrows, 98:1 (March 2017); Black Canadian Studies Association, https://bcsa.wordpress.com/, accessed 14 May 2019.

 Adele Perry
Présidente de la SHC
 

 

Dernières nouvelles sur Twitter

#historymatters #cdnhist #twitterstorians Veuillez remplir le questionnaire Étude « Les événements importants de l’… https://t.co/sy4Vsk2IzE

Voir tous les tweets

Communiquez avec nous

Société historique du Canada
130, rue Albert, pièce 1912
Ottawa, ON, K1P 5G4