Interventions publiques

Le 27 mai 2019

Le 23 mai 2019, un groupe d'universitaires de l'Université du Nouveau-Brunswick, dont plus de dix professeurs du département d'histoire, ont émis une lettre pour expliquer que les arguments du professeur de sociologie Ricardo Duchesne sur le multiculturalisme et l'immigration sont « racistes et sans valeur universitaire ». La Société historique du Canada est un organisme qui représente plus de 800 enseignants, écrivains et chercheurs en histoire au Canada.  Nous partageons les préoccupations des signataires au sujet des opinions de Duchesne et, comme eux, nous faisons la distinction entre le principe important de la liberté académique et les arguments indéfendables et potentiellement dangereux.

L'Association canadienne des professeures et professeurs d'université définit la liberté académique comme le droit « d'enseigner, d'étudier, d'apprendre et de publier sans craindre l'orthodoxie ou la menace de représailles et la discrimination. » [1] La liberté académique ne signifie pas que les gens ne doivent pas être tenus responsables de leurs arguments ou de leur impact sur les étudiants, leurs collègues et la communauté. Dans le cas de M. Duchesne, les signataires de la lettre du 23 mai 2019 soulignent que ses idées sur l'immigration et le multiculturalisme n'ont pas été publiées dans des publications évaluées par des pairs ou dans des publications rigoureuses.  Ils soulignent également que les opinions de Duchesne et leur diffusion ont des implications réelles auxquelles certains individus pourraient être confrontés.

Depuis 1982, la SHC a publié trente-sept brochures sur l'histoire de l'immigration, de l'ethnicité et de la race au Canada.  Les lecteurs y trouveront une analyse réfléchie et minutieuse d'un large éventail d'histoires, y compris les mouvements de réparation au Canada, les réfugiés au Canada, le ministère de l'Immigration du Québec, l'histoire sino-canadienne, et bien plus encore.  Toutes ces brochures sont disponibles en ligne au https://cha-shc.ca/francais/publications/immigration.html. Les personnes intéressées à en savoir plus sur l'histoire de l'immigration et du multiculturalisme au Canada peuvent consulter ces ouvrages.  Dans ces pages, les lecteurs seront confrontés à une variété de points de vue, des points de vue qui pourraient contester ou entrer en conflit avec les nôtres, ou qui pourraient sembler désuets.  Mais tous ces arguments sont soigneusement présentés et documentés, et les experts et rédacteurs les ont préalablement examinés.  Il y a une différence entre un débat académique vigoureux et la liberté académique, et des opinions qui sont sans fondement.  La SHC partage les préoccupations de ses collègues quant à l'utilisation d'importants principes de liberté académique pour justifier des idées indéfendables et leur diffusion, et se joint à eux pour remettre en question les idées de Duchesne.

[1] https://www.caut.ca/fr/latest/publications/academic-freedom. Voir aussi https://www.caut.ca/fr/au-sujet/politiques-generales-de-l-acppu/lists/politiques-g%C3%A9n%C3%A9rales-de-l%27acppu/%C3%A9nonc%C3%A9-de-principes-de-l%27acppu-sur-la-libert%C3%A9-acad%C3%A9mique, consulté le 26 mai 2019.

 Adele Perry
Présidente
Société historique du Canada

 

 

Dernières nouvelles sur Twitter

#historymatters #cdnhist #twitterstorians Veuillez remplir le questionnaire Étude « Les événements importants de l’… https://t.co/sy4Vsk2IzE

Voir tous les tweets

Communiquez avec nous

Société historique du Canada
130, rue Albert, pièce 1912
Ottawa, ON, K1P 5G4