À propos

Le racisme anti-noir et la SHC

Publié le le 25 février 2021

La décision de la Black Canadian Studies Association au début de février de ne pas participer au Congrès 2021 nous indique on ne peut plus clairement ici à la SHC, qu'il y a encore beaucoup à faire pour lutter contre le racisme et le colonialisme au sein de l'association, du monde universitaire, de la Fédération et ailleurs. 

Les premiers pas que nous avons faits pour identifier les inégalités par le biais de notre enquête départementale, l’élargissement de la constitution de nos prix et comités, ainsi que notre engagement à tenir des discussions ouvertes et honnêtes sur la race, la précarité et la décolonisation dans notre série de webinaires, sont insuffisants, mais se poursuivent.

Nous devons tous être attentifs à la nécessité d'écrire des histoires plus inclusives, à partir de perspectives différentes, et d'une manière qui confronte le racisme et le colonialisme plutôt que de les perpétuer. Nous devons être conscients de savoir qui est inclus – et qui nous excluons - dans les conversations sur la discipline.  Nous devons reconnaître notre responsabilité commune de courber l'arc de l'univers moral vers la justice, et le faire plus consciemment que par le passé.

Le Congrès de cette année sera différent.  D'une certaine manière, ces différences - comme le format en ligne et l'utilisation de la plateforme de vidéoconférence - rendront l'événement moins accessible, moins attrayant et certainement moins intime.  À d'autres égards, il offre certaines possibilités de bâtir une association plus inclusive et une compréhension plus diversifiée de l'histoire. Les frais d'inscription pour les participants de la SHC qui sont étudiants ou sans emploi ont été abrogés ; tous les participants qui étaient inscrits au programme 2020 et qui souhaitent participer au Congrès 2021 se sont vu garantir une place dans le programme ; nous avons mis des fonds à la disposition des étudiants diplômés et des universitaires noirs et autochtones pour soutenir la recherche et faciliter leur participation au congrès ; le comité du programme a préparé une conférence qui met en lumière les histoires noires et autochtones, les universitaires noirs et autochtones et les approches noires et autochtones de l'histoire. 

Les recherches et les travaux présentés au Congrès 2021 trouveront une place durable dans la Revue de la Société historique du Canada, dans les travaux qui seront inspirés par les conversations qui auront lieu au Congrès, et dans l'héritage vidéo qui sera possible avec le format en ligne.  Et l’engagement de la SHC de continuer à explorer de meilleures façons d'inclure, de représenter et d'amplifier des voix diverses se poursuivra bien après la clôture du Congrès 2021.

 

 

Articles pertinents

Discours 2021 de la présidente de la SHC - Penny Bryden

Discours 2021 de la présidente de la SHC - Penny Bryden

Vous n'avez pas pu assister à l'AGA de cette année et entendre le discours(en anglais) de la présidente Penny Bryden ? Vous pouvez le visionner ou, pour ceux qui l'ont...

Congrès de l’AFEC 2022

Congrès de l’AFEC 2022

8-11 juin 2022 Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et Ambassade du Canada à Paris 70 ans après le « Rapport Massey » : État des lieux de la culture...

Dernières nouvelles sur Twitter

#cdnhist #twitterstorians #HistoryMatters Le discours 2021 (en anglais) de la présidente de la SHC Penny Bryden es… https://t.co/OptrjtVzkV

Voir tous les tweets

Communiquez avec nous

Société historique du Canada
130, rue Albert, pièce 1912
Ottawa, ON, K1P 5G4